« Le secret d’une force prodigieuse à votre portée. » - 1ère partie



Saviez-vous que votre subconscient ne discute pas ?

Si vous dites (ou pensez) : « je n’ai pas les moyens de m’acheter cela », peut-être est-ce momentanément vrai, mais votre subconscient le prend pour une commande pour votre futur.


Avez-vous envie d’en apprendre davantage sur les trésors que recèle votre subconscient ?

Vous êtes au bon endroit !

Je vous adresse ici les points principaux que j’ai retenu de la lecture de l’ouvrage du Docteur Murphy : « la puissance de votre subconscient ».


Dans cet ouvrage, vous pourrez apprendre que votre manière de penser et vos images mentales façonnent votre destinée ; « un homme est ce qu’il est en fonction de ce qu’il pense en son coeur » et comment vous pouvez procéder afin de créer ce dont vous avez envie et/ou besoin.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous unir mentalement et émotionnellement au bien que vous désirez incarner ; le pouvoir de votre subconscient répondra en conséquence.


Votre chambre noire

On pourrait dire de votre subconscient qu’il est comme votre chambre noire, un endroit secret où votre vie s’élabore, se forme et se transforme.

Un endroit neutre, qui considère chaque habitude comme étant acceptable, peu importe ce que vous et votre entourage en pensez.

C’est aussi un espace où réside une sagesse infinie, une puissance, une surabondance de tout ce qui vous est nécessaire, et tout cela attend d’être développé et exprimé.

Votre subconscient tend naturellement vers le bonheur !

>> Vous pouvez tout transformer, tout simplement en fournissant un nouveau négatif 🎞 à votre chambre noire intérieure.


Votre conscient et votre subconscient

Le conscient (10%) :

- a conscience du monde objectif (fonction principale : le raisonnement) - observation du monde par les 5 sens et apprentissage par observation, expérience et éducation. Déduire une conclusion par notre observation :

cette ville est jolie (selon nous) parce qu’elle a une belle architecture et de beaux jardins.

- celui qui veille à la porte de votre esprit subconscient (votre chambre noire)


Le subconscient (90%) :

- subjectif - indépendamment des 5 sens - il perçoit par l’intuition

- contrôle tous les mécanismes vitaux, toutes les fonctions de votre corps : il est le « constructeur » de votre

corps.

- est toujours en activité ; il ne dort jamais

- travaille pour vous, sa tendance est d’aller vers la vie, il cherche toujours à prendre soin de nous, de nous préserver.

- est la source des idéaux, des aspirations, des impulsions altruistes

- communique avec le conscient par le biais de l’intuition, d’idées, des pressentiments, d’impulsions.

- accepte ce qui est imposé, càd ce que l’on croit consciemment

- siège de la mémoire : là où se trouvent toutes vos archives !

- siège des habitudes

- ! aux plaisanteries : le subconscient prend aux mots (d’autant plus pour les profils TSA). Si vous donnez à votre subconscient de fausses suggestions, il va les accepter comme vraies.



Fonctionnement

La pensée est reçue par votre cerveau qui est l’organe de votre esprit conscient.

Lorsque l’esprit conscient, objectif, accepte complètement (en ressentir la réalité dans le présent) une pensée, elle est envoyée au plexus solaire, où, « elle prend corps ».

  1. Une idée est acceptée par votre conscient (ce qui limite le « pouvoir » sur autrui).

  2. Cette idée est ensuite imprimée dans le subconscient en vue de la réalisation (le subconscient est comme un sol qui accepte toutes sortes de graines).

Le subconscient accepte les conclusions de votre esprit conscient comme étant définitif.

Une suggestion ne peut imposer quoi que ce soit au subconscient contre la volonté du conscient. (Ce qui limite « le pouvoir » que les autres ont sur nous et sur autrui).

>> Votre esprit conscient a le pouvoir de rejeter la suggestion


- Il n’est pas nécessaire de se préoccuper des détails, ni des moyens.

- Voyez votre résultat final s’accomplissant dans le présent (le futur n’existe pas encore).

- Une idée bien définie, claire, une décision nette, la conviction qu’une solution existe

- Ayez le sentiment de la résolution heureuse de…

Modification :

Le meilleur moyen de modifier ou effacer un concept, passe par la répétition fréquente de pensées constructives, harmonieuses, susceptibles de former de nouvelles habitudes saines de penser et de vivre car votre subconscient est le siège de l’habitude.


Visualisation :

La visualisation vous permet d’obtenir des résultats.

Le conseil de l’auteur : simplifier le processus, imaginez ce que vous désirez (sans visualiser les moyens, mais bien la fin/début heureux que vous désirez).

L’imagination l’emporte sur la volonté.

L’effort du mental mène souvent à l’opposé de ce qui est désiré. (loi de l’effet inversé - Coué)

Le fait de se concentrer sur la nécessité d’exercer sa volonté renforce le fait que vous vous sentez impuissant. (C’est comme faire tout ce qu’on peut pour ne pas penser à un éléphant rose).

En présence de deux propositions contradictoires, votre subconscient acceptera celle qui s’impose le plus à votre esprit.

Exemple de pensée contradictoire : « je fais de grands efforts - pourquoi je n’obtiens pas de résultat? », « je pense à la richesse - pourquoi est-ce que je vis dans le manque ? ».

L’erreur réside dans l’effort ; il est vain d’essayer de contraindre le subconscient à accepter une idée par la force de la volonté.

« C’est lorsque l’on baisse la pression après un examen que les réponses nous reviennent naturellement. C’est lorsque qu’on arrête de penser à la personne dont on cherche le prénom, qu’il nous revient. » L’erreur est de se forcer. La coercition (fait de contraindre) mentale, l’effort exagéré traduisent l’anxiété et la crainte.


Pas de résultat ?

Et s’il y avait « une querelle » entre votre conscient et votre subconscient, entre vous et votre désir, entre votre pensée et votre sentiment ?

Et si vous essayez à nouveau de proposer la nouvelle image à votre subconscient au moment du couché, quand le mental baisse les armes ?

Accordez votre image mentale avec votre désir ;)



A propos de vous

- Vous avez la capacité de prendre contact avec les pouvoirs de votre subconscient, comme l'ont fait les hommes de toutes les époques

- Vous êtes la somme de vos croyances, qui s'élaborent, image par image, "dans votre chambre noire".

- Vous êtes ce que vous imaginez que vous êtes. (Cela me fait penser au livre "vous pouvez être ce que vous voulez être de Paul Arden)

- Votre plus grand pouvoir est votre capacité de choix (libre arbitre) : vous êtes le capitaine ! ;)

- "Les suggestions et les déclarations des autres n'ont pas le pouvoir de vous nuire. La seule puissance est le mouvement de votre propre pensée. Vous pouvez choisir de rejeter les pensées ou les déclarations des autres et affirmer le bien. Vous avez le pouvoir de choisir la manière dont vous allez réagir. Ne permettez pas aux autres de penser pour vous. Choisissez vos propres pensées et prenez vos propres décisions."

- Vous pouvez entretenir le désir (et la pensée) d'accomplir toute chose avec facilité, avec l'aide indéfectible de la science du mental.



Les croyances

Croire, c’est accepter quelque chose comme vrai, c’est vivre dans l’état d’être cela.

- « Il est insensé de croire que quelque chose peut vous blesser ou vous nuire. Ce n’est pas la chose que vous croyez capable de faire du mal qui va créer le résultat (la chose), mais bien votre croyance ! »

- Ce qui est vrai pour nous ne le sera pas forcément pour quelqu’un d’autre (différence de croyances, différence de foi)



Pouvoir de création

- Vous pouvez remplacer des images par des autres : comme pour un GPS, donnez des images et pensées claires et précises.

- Il est rare que quelque chose se manifeste sans que nous n’ayons contribué à le créer d’abord en pensée.

- Si vous acceptez ce concept de « chambre noire », vous ne serez pas (ou moins) émotionnellement impliqué dans le processus et vous arriverez à transformer votre vie assez facilement.

- Tout ce que vous imprimez dans votre subconscient va s’exprimer à l’écran de l’espace sous forme de condition, d’expérience et d’évènement.

- Vous pouvez découvrir la puissance de votre subconscient en lui exposant clairement, avant de vous endormir, que vous souhaitez que telle chose s’accomplisse.

- « Si vous voulez réalisez quelque chose : donnez-en l’idée, avec amour, de manière bien sentie (émotions), à votre subconscient > il en répondra en conséquence. »

- Imaginer que les résultats sont déjà là, imaginer la fin que l’on désire et sentir sa réalité.

- Les moments du couché et du réveil sont propices à la création : il n’y a plus de « conflit » entre le conscient et le subconscient (entre ce qui est objectif et ce qui est subjectif), l’effort est réduit au minimum, le subconscient a un degré d’activité plus important.

- Les affirmations sont à maintenir dans le temps : si vous pensez et affirmez quelque chose puis que vous le reniez dans les instants d’après : cela s’annule.

- Ne dites jamais : « c’est impossible » et surveillez ce que vous dites (une autre lecture m’avait apporté ce conseil « ce qui sort de ta bouche entre dans ta vie » - mais c’est aussi une croyance ;) )

Loi de foi

(Foi : fait de croire en quelque chose, confiance absolue que l’on met en quelqu’un ou quelque chose, accepter consciemment)

Proposition de nouvelle croyance : la loi de votre esprit est une loi de foi.


« Cela signifie qu’il faut croire en la façon dont agit votre esprit, il faut croire dans la foi elle-même. La croyance de votre esprit est la pensé de votre esprit, cela et rien d’autre. Tout ce qui vous arrive, les évènements, les circonstances et vos actes mêmes sont fonction des réactions de votre subconscient par rapport à vos pensées.

Souvenez-vous que ce n’est pas la chose en laquelle vous croyez, mais la croyance maintenue dans votre propre esprit qui donne un résultat. »


« Que l’objet de votre foi soit vrai ou faux, vous obtiendrez des résultats. Votre subconscient répond à la pensée qui demeure dans votre esprit et cela suffira. »

Loi universelle d’action-réaction

La pensée est une action qui commence.

La réaction, c’est la réponse de votre subconscient qui correspond à la nature de votre pensée.

« Peu importe que la chose à laquelle vous accordez foi soit vraie ou fausse, vous obtiendrez des résultats. Votre subconscient réagit à vos pensées.

Considérez vos croyances comme si elles étaient des pensées, et cela suffit. »

Chaque partie de votre être exprime l’idée

Les pensées dites négatives, engendrent des émotions qui vont chercher à s’extérioriser.

Etant de nature « négative », ces émotions peuvent s’exprimer par des symptômes corporels désagréables, voire pathologiques.

« L’esprit conscient est incapable de faire fonctionner votre organisme, mais il est néanmoins capable d’en entraver le fonctionnement. »


Quelle idée, quel sentiment entretenez-vous à votre sujet en ce moment ?


Votre vitalité, votre corps, l’état de vos finances, vos amis, votre position sociale, représentent une réflexion parfaite de l’idée que vous vous faites de vous-même.

  1. L’idée, la pensée acceptée par votre conscient, s’imprime dans votre subconscient comme une croyance.

  2. Cela se reflète dans l’une ou l’autre (ou toutes) les sphères de votre vie.

Vous n’êtes pas né avec ces attitudes (et habitudes) « négatives » ! ;)



Au prochain épisode : la puissance de votre subconscient, thème par thème ;)



Liens

- Livre audio

- Acheter en Belgique : ici


ISBN : 978-2-7619-5509-6



28 vues0 commentaire