Les secrets d’un esprit millionnaire de T. Harv Eker - Première partie.

Pour débuter cette nouvelle rubrique, j’ai choisi un des premiers livres qui m’a proposé un regard différent de ce que j’avais connu alors sur l’argent.


Le livre se constitue de deux grandes parties :

  • La première fait le focus sur notre plan financier intérieur

  • La seconde, sur les plans financiers de notre état d’esprit et précise la manière dont les personnes avec de l’argent (dites riches) pensent et agissent différemment des gens avec un revenu faible ou moyen.

D’un point de vue pratique, l’auteur nous invite à avoir des prises de conscience sur les manières de voir l’argent, nous propose (je n’aime pas les injonctions ;)) de prendre des engagements, d’énoncer clairement des déclarations et de changer (évidemment) notre état d’esprit par rapport à l’argent.


Tout au long de notre lecture nous découvrons également les principes d’enrichissement de l’auteur (autrement dit : ses croyances, auxquelles vous pouvez adhérer ou non).

Un oeil différent, nous invitera à penser et faire de nouveaux choix, de nouvelles décisions qui mèneront à de nouveaux résultats.

Bien sûr, avant cela, il propose de faire une introspection et de regarder dans quel dossier intérieur financier nous nous trouvons.



Votre dossier intérieur : la graine avant les fruits.


« C’est ce qui est invisible qui crée ce qui visible. »

Si nous prenons l’image d’un arbre, tout le monde s’entend pour dire que si l’on souhaite avoir des fruits différents, « il faut » agir au niveau des graines, du sol, de l’environnement et de la manière avec laquelle nous prenons soin de cet arbre.

C’est exactement l’image que l’auteur nous propose pour faire référence à notre dossier intérieur.

Si vous voulez avoir des résultats financiers différents, concentrez-vous sur les graines (pensées, croyances,…) et sur le sol (l’inconscient) plutôt que sur les fruits.

« On ne peut changer les fruits qui poussent déjà. On peut, par contre, changer les fruits de demain.»

Ainsi, par exemple, le manque d’argent n’est qu’un « symptôme » de ce qui se passe en dessous.


Bien connu du monde du coaching, l’auteur se base sur le modèle suivant :

Le conditionnement crée le plan financier (l’état d’esprit/pensées) qui crée nos émotions pour enclencher des actions ou inactions et enfin, observer des résultats (fructueux ou infructueux).

Le plan intérieur financier est la combinaison de ces pensées, émotions et actions dans le domaine financier.

Ce plan est issu du conditionnement créé par les programmations et les enseignements retenus de l’enfance et du passé de manière générale.


Dans le mental, les pensées sont formées à partir de tous les dossiers de renseignements, expériences passées classées et organisées d’une manière qui est propre à chacun (et qui créera des résultats propres à chacun). L’auteur les appelle les « classeurs de l’esprit », c’est à cet endroit que nous avons le pouvoir de modifier notre situation financière.



Le conditionnement, la programmation intérieure


L’auteur nous propose 3 dimensions du conditionnement qui influencent notre perception et nos actions avec l’argent.

  • la programmation verbale

  • les exemples reçus

  • les incidents spécifiques

Même si nous pensons être pleinement conscient avec nos choix en matière d’argent, cette programmation issue de ces 3 dimensions, ainsi que les émotions associées nous font en réalité prendre des choix de manière subconsciente plutôt que réellement logique et pragmatique.

(Pour information, 80 à 95% du temps nous fonctionnons de manière automatique et inconsciente, même si nous imaginons être conscient la plupart du temps).

La programmation verbale est très importante, elle comporte tout ce que nous avons entendu lorsque nous étions plus jeune (majoritairement dans l’enfance). Toutes les expressions, les critiques, les expériences relatées.

La programmation par l’exemple, comme son nom l’indique, représente tout ce que nous avons vu, parfois interprété, associé, déduit.


Enfin, les incidents spécifiques sont toutes les expériences vécues face à l’argent qui ont créées inconsciemment et involontairement des codes dans notre état d’esprit.

Nous avons associés l’argent avec la souffrance et la mort ou l’argent avec un dur labeur ? Notre inconscient pourrait alors se défaire de l’argent que l’on gagne pour ne pas souffrir ou encore ne pas nous faire trouver de travail afin que nous n’ayons pas ce labeur à porter.


En déduction, l’auteur nous invite à ces questions :

Pourquoi faisons-nous ce que nous faisons ? Quels sont les exemples que nous avons reçus ? (sans entrer dans un jugement bon/mauvais)

Répétons-nous l’histoire et/ou le mode de fonctionnement de nos parents ?

Ou est-ce que par colère et rébellion tentons-nous de faire l’inverse de l’exemple reçu ?

Êtes-vous dans votre emploi pour la bonne raison ?

Quelles significations avez-vous associées à l’argent ? sécurité ? plaisir immédiat ? liberté ? rang social ?


Dans la pratique (et pour compléter les propos de l’auteur), vous pouvez trouver des indices de ces programmations et de ces croyances dans :

  • Les raisons qui nous poussent à faire de l’argent ou à réussir.

  • Votre monde extérieur (ce que vous vivez). En effet, selon la croyance que je partage avec l’auteur, notre monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur. C’est-à-dire qu’en étant observateur de notre vie, nous pouvons observer directement au travers des situations que nous vivons, quelles sont nos croyances internes et comment notre inconscient vient « les valider » dans nos expériences. Par exemple : si une personne croit « l’argent c’est mal », son inconscient mettra tout en oeuvre pour lui faire prendre des décisions, lui attirer des situations dans lesquelles cette personne peut venir valider que « l’argent est mal ».

A présent, T.Harv Eker, nous propose de mettre de la conscience sur nos fonctionnements, d’observer nos pensées, nos émotions, et de faire des choix conscients (le plus possible) plutôt que de vivre selon une programmation passée.

Grâce à notre conscience, nous pouvons décider pour la suite et renverser la vapeur plutôt que de vivre selon les programmations et la personne que nous étions hier.

Notre conditionnement n’est pas la personne que nous sommes mais bien celle que nous avons appris à être.



Votre partenaire de vie ou de travail


Etant des êtres de lien, nous sommes en permanence au contact d’autres personnes et donc inévitablement, au contact d’autres plans financiers intérieurs.

A quelle sauce les discussions peuvent-elles tourner si nous avons chacun une perception différente de l’argent ?

Comment l’argent peut-il être géré dans un couple ou en affaire si les dossiers intérieurs financiers sont orientés par des croyances, des programmations, des expériences différentes ?

Cela semble évident, mais pourtant, il serait judicieux de poser les choses et de comprendre ce qui compte réellement pour l’un et pour l’autre et partir ainsi sur des bases saines et claires.

  • Quelles sont les motivations ? quels sont les motifs ? les craintes ?

  • Quels sont les accords sur les attitudes à adopter et les objectifs à poursuivre ?

  • Quels sont les plafonds de revenu annuel de l’un et de l’autre ?

  • Votre partenaire est-il programmer pour dépenser ou plutôt pour économiser ?

  • De quelle manière ses dossiers intérieurs sont-il réglés pour « gérer » l’argent ? et qu’en est-il des investissements ?

L’auteur nous invite à composer avec les racines plutôt qu’avec les fruits.



Concrètement pour cette première partie


L’auteur nous invite à prendre conscience de nos schémas, et nous propose cet exercice ; les étapes du changement : programmation verbale.

  • Prise de conscience : « on ne peut changer quelque chose à moins de savoir que ce quelque chose existe. » Et si vous écriviez tout ce que vous avez entendu au sujet de l’argent, de la richesse et des riches ?

  • Compréhension : et si vous écriviez l’incidence que ces paroles ont eu, selon vous, sur vous ?

  • Dissociation : « pouvez-vous voir que ces pensées ne représentent que ce que vous avez appris et ne font ni partie de votre anatomie ni de la personne que vous êtes ? Pouvez-vous voir que vous avez à l’heure actuelle le choix d’être différent ? »

  • Déclaration : « Mettez la main sur le coeur et dites : « ce que j’ai entendu au sujet de l’argent n’est pas nécessairement vrai. Je choisis d’adopter de nouvelles façons de penser qui favorisent le bonheur et la réussite. J’ai un esprit millionnaire. » »


Quelques citations de l’auteur : et si vous en faisiez des mantras ?


« C’est ce qui est invisible qui crée le visible. »

« Aucune pensée n’habite votre tête sans payer le loyer. »

« Rien n’a d’autre signification que celle qu’on lui accorde. »



Grâce à toutes mes recherches en matière de développement personnel et d'argent, j'ai également créé un programme en ligne afin de vous aider à transformer votre relation financière :

Découvrir


Pour acheter le livre :

En Belgique , ici et ici

A l'étranger

ISBN : 978-2-922405-41-5




57 vues0 commentaire